Logo DEV'UP Centre-Val de Loire
02 38 88 88 10
FR
 
Accueil > Actus > Tours et Orléans sur les deux premières marches du classement national des métropoles à taille humaine

Tours et Orléans sur les deux premières marches du classement national des métropoles à taille humaine

L'attractivité du Centre-Val de Loire, situé aux portes de Paris et disposant de nombreux atouts, a été particulièrement mise en lumière par le baromètre Arthur Loyd publié dans le magazine Challenges. Tours et Orléans se hissent en effet sur les deux premières marches du podium national des métropoles à taille humaine, un classement établi à partir de nombreux critères. La région se positionne ainsi comme un territoire où il fait bon vivre et entreprendre !

Le Centre-Val de Loire, territoire attractif aux portes de Paris

Publié dans le magazine Challenges, le 4e baromètre Arthur Loyd portant sur l’attractivité des métropoles françaises et le dynamisme des territoires a désigné Tours et Orléans en tête des métropoles intermédiaires, c’est-à-dire celles comptant entre 200 000 et 500 000 habitants.
Territoire idéalement situé alliant qualité de vie et atouts économiques, la région Centre-Val de Loire dispose en effet de nombreux atouts pour y concrétiser avec succès projets professionnels et personnels : à 1h au sud de Paris, accès facilité aux marchés européens, main d'oeuvre qualifiée et disponible...

Une belle reconnaissance nationale !

 

 Tours, première des métropoles à taille humaine 

Pour la première fois, Tours est LA première des métropoles intermédiaires dans le classement établi par le baromètre Arthur Loyd. Une première place qui s'explique entre autre par son bassin d'emplois (le 2e plus important de sa catégorie), véritable point fort pour les entreprises. Elle arrive également en tête sur le critère "Ouverture à l’international" ainsi que sur celui des "Montants levés pour les startups".

 

 Orléans, sur la 2e marche 

C'est Orléans qui se classe à la 2e place des métropoles intermédiaires les plus attractives, un résultat obtenu notamment grâce à un marché d’immobilier tertiaire dynamique, un faible taux de chômage, un fort taux de création d’entreprises et un bassin d’emplois 3e de sa catégorie. De plus, elle peut s'appuyer sur une démographie en progression tout comme son taux de diplômés de l’enseignement supérieur. Enfin, sa facilité d'accès à la capitale lui confère un avantage certain.

 

En savoir plus

Consultez l'article Challenges du 12 novembre 2020 "Tours en tête des villes à taille humaine " par Stéphanie Condis

 

 

 

DEV'UP, des outils pour vous accompagner